Couchsurfing, vous connaissez? Essayer, c’est l’adopter!

Couchsurfing, couchsurfer, photo, logo, model, couch, voluntouring,free couch, couchsurfing not comfortable, what is couchsurfing, free hospitality, volunteer and surf, px, pex, pix

Je ne sais pas vous, mais en voyage je préfère de loin rester chez l’habitant.
Couchsurfing, vous connaissez? Essayer, c’est l’adopter!

[Read this article in English]

Surf sur canapé, génial comme concept.

Le principe est simple, on souhaite se rendre à Paris , publicité pour ma ville natale 🙂 , on va sur www.couchsurfing.com, on se crée un profil et on demande aux couchsurfers parisiens s’ils peuvent nous accueillir pour une moyenne de deux jours, parfois plus, parfois moins.

Surf sur canapé, le message est clair, il ne faut pas s’attendre à plus qu’une couchette sur le divan de notre hôte. Mais, de toutes mes expériences, j’ai rarement dormi autre part que dans une chambre privée.

free couch, couchsurfing not comfortable, what is couchsurfing, free hospitality,

Septembre 2012: Alors que j’entrais chez cette parfaite inconnue, je remarquais la disproportion de cette grande maison pour une femme seule. Elle m’a rapidement expliquée que ses enfants partis , elle avait la place de recevoir des gens. La raison ? C’était une chauffeuse de camion à la retraite. Durant ses plus longs trajets, il lui arrivait de frapper aux portes demandant si elle pouvait prendre une simple douche. Rare étaient les personnes qui acceptaient. Couchsurfing était sa chance de montrer l’autre exemple.

“Que c’est beau chez vous, c’est joliment décoré.” Faisant le tour du salon, je remarque deux grandes photos encadrées: “Ce sont vos enfants? Ils sont magnifiques”.
Avec beaucoup de douceur dans sa voix, elle m’explique que son fils s’est engagé dans l’armée et que sa fille est décédée dans un terrible accident de la route. Que le couchsurfing est une manière de garder son cœur ouvert et d’aller de l’avant. Ce soir-là nous avons conversé, rit et chanté autour d’un barbecue où elle avait convoquée tous ses amis sous le prétexte de rencontrer la “Frenchy”.
Le lendemain, au moment de reprendre la route je lui demande ce que je pourrais faire pour lui rendre ce qu’elle m’avait offert, elle m’a dit:

“Deux choses:

La première, à partir de ce jour, dis oui à toute aventure qui se propose à toi. Dire oui dans la vie, c’est dire oui à la vie.
Deuxièmement, passes à ton voisin, on ne peut rendre ce que l’on a donné. “

Nos routes ne se sont jamais recroisées, en nomades des temps modernes on a partagé un moment véritable, honnête et éphémère. Je dédicace cet article à cette dame extraordinaire et à ses deux conseils que je suis à la lettre.

Couchsurfing - photo

10 conseils à tout futur couchsurfer:

  1. Prendre connaissance du profil des personnes à qui l’on demande.
  2. Mieux vaut envoyer une demande personnelle et personnalisée qu’une demande générale à plusieurs couchsurfers.
  3. Viser les banlieues, voire même les petites villes aux alentours pour augmenter vos chances.
  4. Lire les commentaires et entre les lignes, car rares sont les personnes qui vont laisser un avis négatif par peur des représailles.
  5. Filles seules, attention, à la fin de la journée vous dormez tout de même chez un inconnu. Lisez les commentaires. Quand je voyage seule, je vise les couples ou femmes seules.
  6. Planifier plusieurs semaines en avance n’est pas du luxe. Rares sont les personnes qui trouvent un coushsurfing au dernier moment.
  7. La mode des sites de rencontres et de drague a malheureusement envahie un peu le site. Pour ma part, je ne veux pas aller chez un inconnu qui aura des intentions autres que me laisser dormir sur son canapé, seule. Encore une fois, lisez bien les profils et les commentaires.
  8. Chaque couchsurfer a son style, il m’est arrivé de suivre de visiter la ville avec mes hôtes, d’aller au restaurant avec eux et de partager des moments inoubliables. Mais à l’extrême j’ai parfois dormi chez des gens très occupés qui ne me parlaient que 5 minutes par jour.
  9. Souvent j’apporte le petit-déjeuner ou une petite bouteille pour la soirée, car les gens vous invitent. J’aime faire en sorte que ma venue ne soit pas un investissement important pour mon hôte, aussi je m’adapte et participe en conséquence.
  10. Vous ne pourrez jamais rendre ce qu’on vous a donné, alors donnez à d’autres. Le plus simple pour cela est de devenir hôte quand vous ne voyagez pas. Et comme vous le savez tous maintenant, vous avez simplement besoin d’un canapé.

A.
Nomade des temps modernes

Read also: L’éco-tourisme , éco pour écologie ou économie?


Author: Voluntouring staff

Become a volun-tourist! Discover the opportunities to volunteer and travel meaningfully around the world! We add new opportunities every day: www.voluntouring.org Follow our updates on Facebook!

2 thoughts on “Couchsurfing, vous connaissez? Essayer, c’est l’adopter!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.